AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Kang Seulgi | Professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
“ i'm Kang Seulgi
professeur; coréen 한국말


Messages : 41
In A'n'S since : 12/02/2011
Avatar : Choi Gina (G.NA)

Age : 31
Humeur : -
In my heart : -
Etudes : Diplômée en Lettres de l'Université nationale de Séoul.


MessageSujet: Kang Seulgi | Professeur   Mer 9 Mar - 13:35



KANG SEULGI






ft Choi Gina (G.NA)
Age & Date de naissance : 25 ans ; 13/09/85
Lieu de naissance : Séoul
Nationalité : Coréenne
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Scolarité ou profession : Professeur de coréen
Désirez vous être membre de BTD ? Oui {} Non {X}
Personnage prédéfini ? Oui {} Non {X}
Communauté :

I am gonna be famous

Si Seulgi avait eu à étudier à Art'n'style, elle aurait sans aucun doute fait partie de la communauté Chrysoprase. C'est une jeune femme froide et réservée, ambitieuse et fière elle ne se voyait pas être une professeur laxiste et son année d'essai l'aida à s'organiser. Elle ne laisse aucune chance aux élèves essayant de la déstabiliser, et de toute façon, lorsqu'elle l'est, elle fait de son mieux pour ne pas le montrer ni pour le faire ressentir. Stricte, elle n'accorde généralement pas de délai supplémentaire lors de « devoir maison ». Soucieuse du respect des règles, si des petits malins s'essayent à leur violation, ils se voient attribué un beau « 0 » venant salir leur bulletin scolaire ou une appréciation cassante, faisant tâche au dossier. Bien qu'elle puisse avoir l'air d'un monstre sans scrupules, elle possède en réalité, un bon fond et les personnes ayant réussies à l'apprivoiser peuvent s'en rendre compte sans mal. A l'aise, avec ses amis, elle peut plaisanter, être taquine, s'amuser. Avec Seulmin, son frère cadet, elle ne cache aucun sentiments, il est probablement la personne la connaissant le mieux. Maternelle, elle est consciente de parfois l'étouffer. Dans ses bons jours, elle peut se mettre à taquiner les élèves qui viennent l'interroger en fin de cours. Seulgi ne refusera jamais d'aider un élève en difficulté ou même de l'écouter si besoin il y a. Ses taquineries envers ses élèves ne sont jamais excessives, elle essaye trop durement de respecter la distance prof/élève et de la faire respecter.
Bien qu'elle soit consciente d'avoir été gâtée par la vie, d'être jolie, riche, de posséder un parcours irréprochable, grâce à son dur travail et ses efforts permanents, il lui arrive d'envier des individus pour telle ou telle raison. Seulgi ne peut contrôler sa jalousie, qui d'ailleurs naît facilement. C'est le seul sentiment qu'elle ne peut réfréner, et dans ces moments là, elle a encore plus de mal à s'exprimer qu'habituellement, ses mots peuvent être maladroits, bien qu'elle soit experte de sa propre langue.


Once upon a time

C'est la nuit du 13 septembre de l'année 1985 que Seulgi naquit, dans un hôpital très réputé de Séoul et qu'elle rejoint le couple Kang, dont elle allait devenir l'aînée de deux enfants. Monsieur Kang avait épousé sa femme depuis déjà plusieurs années, cette dernière venait de passer les 35 ans le mois précédent.
C'est volontairement qu'ils avaient attendu un peu plus de dix ans avant de fonder une famille : dans leur jeunesse, pleine de rêves, ils avaient eut le projet fou de monter une agence de mannequinat.
La première chose que s'exclama le couple en découvrant le visage et le corps lavé de leur progéniture fut « Comme elle est belle! En voilà une qui grandira dans le monde de la mode, sans aucun doute! » ce à quoi le personnel hospitalier avait donné un avis favorable.
Majoritairement occupés, ses parents ont souvent eut l'obligation d'avoir à recourir à une nourrice, cela ne posant pas le moindre problème, et sûrement pas financier. Son éducation jusque ses trois ans fut donc faite par cette nourrice, très tendre avec qui l'enfant entretenait une relation très forte. Sa première séparation douloureuse eut donc lieu avec cette femme, lorsque les Kang n'eurent plus besoin de ses services, grâce à son entrée à l'école. Ils n'étaient pas comme des étrangers pour elle, mais Seulgi ne partageait pas le même type de relation avec eux que d'autres enfants de sa classe avec leurs parents.
Quelques années plus tard, un petit frère vint rejoindre la famille. Le premier jour à la maternité, en découvrant ce visage arrondi, paisible, la petite fille sentit naître en elle une nouvelle forte affection, comme elle en partageait rarement. C'est après son premier anniversaire, qu'elle eut l'autorisation de porter Seulmin, dès ce jour, les instants où elle ne le câlinait pas furent rares.
Sa mère se montrait beaucoup plus disponible après la grossesse de son petit garçon, que celle de sa fille. Trop jeune pour le réaliser et se vexer, Seulgi ne dit rien. Madame Kang s'occupait correctement de ses enfants et donnait à chacun l'attention dont il avait besoin. C'était un réel plaisir pour elle d'habiller sa fille le matin : De jolies robes, des tenues chics dès son plus jeune âge, elle jubilait et devait lutter contre sa forte envie de faire de Seulgi un enfant-mannequin et la préserver de l'assaut d'un de ces pervers dérangé mentalement. Ce que la femme ignorait était qu'en faisant de sa fille, un vrai petit mannequin à seulement sept ans, c'était que déjà, elle faisait dresser un mur de préjugés chez ses camarades d'écoles.
Cela n'était sans doute qu'un petit détail, avec une influence ridicule, mais tout de même une influence qui força la petite fille à se renfermée sur elle-même lorsqu'un autre enfant la vexait avec une remarque déplacée. Plus les années passaient, plus sa carapace grandissait, et elle ne l'ouvrait que pour son frère cadet.
C'est à douze ans et avec son accord, qu'elle entama sa carrière de mannequin, mais jamais pour des défilés, elle décida de ne se consacrer qu'aux shoot, tant qu'elle pourrait être assez jolie pour le faire. Ayant ses rêves, différents de ceux de ses parents, elle continua de travailler avec application au collège, puis au lycée. Toujours victime des préjugés, à cause de sa richesse, ses notes, et son métier elle devint aussi chaque jours un peu plus hermétique aux étrangers, elle n'était pas non plus solitaire, quelques personnes lui parlaient. Et c'est avec ces quelques personnes qu'elle devint complice puis amie après plusieurs mois.
L'année de ses dix-sept an marqua deux tournants dans sa vie qu'elle qualifiait de « normale, simplement pleine de réussite ». Le premier, fut lorsqu'elle commença à flirter avec ce garçon qu'elle avait rencontré en ville, le second, lorsqu'elle obtint son diplôme avec félicitation du jury. L'Université nationale de Séoul lui ouvrit ses portes le printemps suivant, où elle s'était inscrite en Lettres. Sa relation avec son petit ami ne se déroulait pas sans ombres au tableau, mais elle s'en satisfaisait très bien, c'est d'ailleurs avec lui qu'elle eut sa première fois. Plus les mois passaient et plus Seulgi ressentait qu'il n'était pas l'homme de sa vie... Et c'est après quelques années de relation qu'ils finirent par rompre, d'une façon très déchirante, mais face à quoi elle se trouvait impuissante, même s'il rejetait toutes la faute sur son manque d'entrain lorsqu'ils étaient ensemble. La jeune femme en était pourtant folle amoureuse et cette séparation fut douloureuse, la faisant même douter sur le fait d'avoir été blessée lorsqu'elle du dire adieu à sa nourrice.
Après deux années, lorsqu'elle fêtait ses vingt-deux ans, elle venait enfin de mettre un terme à ses souvenirs avec lui, et à croire que cela fut fait exprès, elle rencontra un nouveau garçon, d'environ son âge, avec qui elle redécouvrit l'amour. C'est à ses vingt-trois ans qu'elle fut diplômée, en Lettres mais aussi qu'elle décrocha le diplôme de professorat. Elle continua de partager cette relation amoureuse avec son petit ami, même si elle avait du déménager pour enseigner à Art'n'Style (où elle fut engagée en partie grâce à son frère y étudiant), et qu'elle n'était pas certaine d'être faite pour les relations à distance. Le SMS qu'elle reçue un matin, lui annonçant leur rupture l'informa qu'en effet, elle n'était pas faite pour cela. Encore une fois blessée, elle décida pourtant de ne pas se laisser abattre, elle redoubla d'efforts au travail et eut la chance de se lier d'amitié avec quelques collègues. Bien que très occupée avec Art'n'Style dont elle est l'unique professeur de coréen, il lui arrive encore de temps à autres d'accepter un shoot.


Behind the screen

Pseudo : Tae.
Age : 21.
Comment avez-vous découvert le forum ? .
Présence sur le forum : Fréquente.
Double compte ? Oui: Park Hanjin.
Un dernier mot ? Une critique ? Un commentaire ? .


© Never-Utopia

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» RECHERCHE PROFESSEUR FORMATION COURTE
» • Professeur Layton et la menace de Chronos •
» Présentation Ecole de guitare Unisson
» [Recherche] Professeur GML
» Un modérateur peut-il faire un "don de points" à un groupe?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
art'n'style hakkyo :: INTO THE NEW WORLD. :: Now here we come :: New Star-
Sauter vers: